17 août 2008

Dammit

Qui peut savoir où il se cache

Un jour rude et imperceptible

Puis coulent les larmes sur un détail.

Les grandes douleurs sont muettes

Est-ce pour cela que les drames sur lui glissent?

Mais pourquoi plie-t-il pour l'iréel?

Non. Crimes, morts, guerre, massacre

Rien ne témeut, rien de te touche

Du moins ainsi cela semble.

Pourtant tes larmes coulent sur ces retrouvailles

Coulent encore sur ce bonheur laborieux

coulent et coulent toujours sur des moments heureux...

pourquoi?

Posté par Roudes à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Dammit

Nouveau commentaire